Le gouvernement britannique lance une grande réforme bancaire

le
0
Un rapport préconise des mesures strictes pour renforcer les fonds propres des banques et pour créer un «pare-feu» entre leurs différentes activités. La City s'inquiète.

C'est de l'avis général le plus ambitieux projet de réforme bancaire en Grande-Bretagne depuis l'après-guerre. La commission indépendante créée il y a un an par le gouvernement Cameron pour éviter une répétition de la crise financière de 2008 a publié lundi son rapport. En 363 pages, son auteur, l'économiste John Vickers, recommande des mesures très strictes pour encadrer le secteur, notamment la création d'une «muraille de chine» entre les activités de banque de détail et les opérations d'investissement, afin que les risques de ces dernières ne contaminent pas les premières, comme ce fut le cas en 2008.

Ces propositions ont été favorablement accueillies par le gouvernement, qui s'est engagé à les mettre en pratique, tout comme par l'opposition qui se félicite du niveau d'exigence retenu. Elles suscitent en revanche l'inquiétude du patronat et de la City, qui y voient une menace sur les profits des banques et la compétitivité du secteur financier britann

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant