Le gouvernement bloqué de la «République du Golf»

le
0
REPORTAGE - Dans l'hôtel où sont installés les quartiers généraux de l'équipe du président élu Alassane Ouattara, la vie quotidienne s'organise tant bien que mal

Embarquer dans un antique hélicoptère russe loué par l'Onuci (forces des Nations unies en Côte d'Ivoire) et survoler d'ouest en est la grande cité lagunaire est aujourd'hui le seul moyen d'accéder à l'hôtel du Golf, le quartier général d'Alassane Ouattara, président élu du pays selon le verdict de la Commission électorale, certifié par les observateurs internationaux. Immeuble moderne planté au milieu d'un grand parc, bordé au sud par les eaux brunes de la lagune Ebrié, au nord par les vertes pelouses du terrain de golf d'Abidjan, cet hôtel quatre étoiles témoigne de ce qu'a pu être la capacité d'attraction des touristes et des hommes d'affaires de la prospère Côte d'Ivoire des années 1980. Lors des événements de 2004 (chasse aux Français par les «patriotes» gbagbistes), il était déjà devenu le lieu de refuge de l'opposition au régime du président Gbagbo, car protégé par les marsouins français du 43e Bima (bataillon d'infanterie de marine).

 

Un...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant