Le gouvernement appelé à trancher rapidement sur l'énergie

le
1
LE GOUVERNEMENT DOIT TRANCHER RAPIDEMENT SUR SA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE, SELON L'ASN
LE GOUVERNEMENT DOIT TRANCHER RAPIDEMENT SUR SA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE, SELON L'ASN

PARIS (Reuters) - Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, appelle le gouvernement à trancher rapidement sur les choix énergétiques de la France dans un entretien au Journal du Dimanche une semaine avant l'ouverture de la conférence environnementale.

"Dans l'année qui vient, il faudra trancher sur les moyens de production électrique à construire, qu'ils soient nucléaires, au gaz ou renouvelables", déclare-t-il. "Ces problèmes doivent être traités maintenant. Il n'y a plus beaucoup de marge dans le timing."

L'irruption d'une anomalie nucléaire grave - un risque jugé "plausible" - nécessiterait "d'avoir des capacités de production de substitution pour absorber le choc d'un arrêt de cinq à dix réacteurs", souligne-t-il.

Concernant la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, que le gouvernement s'est engagé à fermer d'ici fin 2016, Pierre-Franck Chevet appelle EDF à accélérer la procédure.

"L'arrêt de production de la centrale peut être décidé du jour au lendemain mais sa fermeture définitive implique son démantèlement selon une procédure très stricte", explique-t-il. "Nous souhaitons qu'il ne démarre pas plus de deux ans après l'arrêt. Si Fessenheim est stoppée fin 2016, le démantèlement doit débuter au plus tard fin 2018. Sachant que ce processus prend cinq ans, le délai est très serré. Il faut que les choses avancent très rapidement."

L'ASN n'a pour l'heure reçu aucun dossier technique ni d'étude d'impact d'EDF "montrant qu'il maîtrise tout", ajoute-t-il. "Il ne faudrait pas que cela dure."

Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ltondu le dimanche 15 sept 2013 à 10:35

    Prise de décision importante... Hou làlà !