Le gouvernement accusé de laxisme après une fusillade

le , mis à jour à 11:40
22
DES POLICIERS DEMANDENT DES COMPTES APRÈS UNE FUSILLADE
DES POLICIERS DEMANDENT DES COMPTES APRÈS UNE FUSILLADE

PARIS (Reuters) - Des syndicats de police et des responsables politiques appellent la ministre de la Justice, Christiane Taubira, à s'expliquer après l'équipée sanglante d'un malfaiteur signalé pour radicalisation qui avait bénéficié en mai d'une permission de sortie.

Le malfaiteur a grièvement blessé lundi un policier de deux balles dans la tête avant d'être abattu en Seine-Saint-Denis, près de Paris, par les forces de l'ordre après une course poursuite consécutive à une attaque à main armée.

Il n'avait pas réintégré sa cellule après une permission de sortie en mai et faisait l'objet d'une fiche "S" émise après sa disparition car il était soupçonné de s'être radicalisé en prison, selon une source proche du dossier. Il avait une vingtaine d'antécédents judiciaires. La fiche "S" signifie Sûreté d'Etat et implique une surveillance discrète en cas de contrôle.

"Ce n'est pas la première fois que, pour des motifs de lenteurs de la justice mais aussi de décisions irraisonnées, des individus aux pedigrees chargés les caractérisant comme dangereux, sont libérés", s'indigne le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI) dans un communiqué.

"Les policiers, les citoyens peuvent-ils encore avoir confiance dans un système judiciaire à bout de souffle par manque de moyens et mis à mal par des décisions inexplicables ?", demande-t-il.

Le syndicat Alliance demande pour sa part à Christiane Taubira de "rendre des comptes". "On aurait pu éviter que notre collègue se trouve aujourd'hui entre la vie et la mort", écrit-il sur son compte Twitter.

"On est victime d'un phénomène qui fait qu'on aménage au maximum les peines. On voit qu'il y a des dysfonctionnements avec la Justice et qu'ils ont des conséquences importantes. Il faut que la Garde des Sceaux s'exprime", a renchéri Nicolas Comte, du syndicat SGP Unité-Police, sur France Info.

Xavier Bertrand, tête de liste Les Républicains pour les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a lui aussi appelé Christiane Taubira à s'expliquer. "Quand quelqu'un est dangereux, il ne sort pas, c'est pas une question de droite ou de gauche, c'est une question de bon sens", a-t-il dit sur France Info.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, dénonce un "laxisme judiciaire déjà à l'oeuvre" sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Il "doit prendre fin et laisser place à une vraie politique de tolérance zéro avec une application pleine et entière des peines", dit-elle dans un communiqué, réclamant l'instauration d'une présomption de légitime défense pour les policiers.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le mardi 6 oct 2015 à 17:21

    Ce n'est plus du laxisme c'est de la connivence avec les suédois ...

  • lesfaits le mardi 6 oct 2015 à 14:57

    Taubira est une des têtes de pont de la 5ème colonne islamo-socialiste en France et la politique qu'elle met en œuvre ne fait qu'illustrer cette réalité.

  • bearnhar le mardi 6 oct 2015 à 14:41

    Visiblement les cambrioleurs ne veulent pas se calmer dans ce pays, encore plus 10% !! Il va falloir leur concocter un traitement spécial, genre camp de réeducation de force. Bien sur pas de danger que ce soit LR ou PS qui proposent cela, eux ne sont pas inquiétés leurs beaux quartiers sont surveillés, ils se moquent pas mal que les gens partis travailler se fasse dépouiller le fruit de leur travail.

  • bearnhar le mardi 6 oct 2015 à 14:36

    Taubira prete à se pencher sur le problème...Bien trop tard, les liberations sont systématiques, il y a peu encore un gars condamné à 7ans était en perm' au bout de trois. Jamais la république ne fait de tels cadeaux aux honetes gens !! Vous allez manger la poussière, LR, PS, chomage massif. On ne peut se fier à aucun d'eux ils ont travaillé contre l'interet des Français. Et il faut le rétablissement, les Socialos ont désarmé le pays.

  • bearnhar le mardi 6 oct 2015 à 14:33

    Faut voir les peines ridicules que prennent les récidivistes du vol, pour cela qu'encore plus 10%. A partir d'un certain nombre de récidives il faudrait arreter avec la confusion des peines. Le gars cambriole 10 fois, il prend la peine x 10 !! Et aussi arreter avec les remises automatiques. Mais c'est trop tard, on va élire des gens qui auront de l'autorité, les Socialistes sont des pail-lassons.

  • jjd47 le mardi 6 oct 2015 à 14:02

    On est vraiment des cons!on se vote nous-mêmes des lois pour se ligoter.....

  • M9390997 le mardi 6 oct 2015 à 13:53

    Après un premier braquage, il sort au bout d'un an ! Juges, politiques, associations...... des irresponsables !

  • lorant21 le mardi 6 oct 2015 à 13:22

    Juges irresponsables..

  • jayce003 le mardi 6 oct 2015 à 12:56

    A.lauver à parfaitement raison, j ai le même raisonnement. S ils relâchent toujours les coupables ils se génèrent eu meme du boulot. La France est le pays d Europe où il y a le plus de flics par habitant sauf Monaco et Andorre je crois. Donc ...

  • M7403983 le mardi 6 oct 2015 à 12:40

    C'est un peu comme pour le mur des ... (une certaine Françoise Martres) on attend toujours la décision à cette affaire ... mais avec Hollande et sa protégée Taubira, nous ne sommes pas au bout de l'absurdité !!!