Le goût du café passe quand les prix augmentent

le
0

(Commodesk) Dans son rapport mensuel de mai, publié le 14 juin, l'Organisation internationale du café met l'accent sur la consommation mondiale. Elle se tasse ponctuellement, avec une hausse limitée à 1,7%, sur un an, qui serait due à la crise économique et aux prix forts pratiqués dans la vente de café au détail. Sur la longue durée, en revanche, la consommation mondiale de café a augmenté en moyenne de 2,1% par an depuis 1990.

La consommation mondiale de café a plus que doublé en 20 ans, passant de 89,8 millions de sacs en 1990 à presque 138 millions de sacs en 2011. La progression est surtout nette dans les pays en développement et sur les marchés émergents, en hausse de 118% sur 22 ans. Sur les marchés matures (Europe, Amérique du Nord...) elle avance poussivement de 0,9% par an, passant de 59,1 à 70,8 millions de sacs sur la période.

L'autoconsommation des pays producteurs a plus que doublé (+3,8% par an) représentant 42 millions de sacs, contre 19 millions de sacs 22 ans plus tôt.

Au rythme actuel, il faudrait 170 millions de sacs par an pour satisfaire la demande mondiale en 2020, contre 131,9 millions de sacs produits en 2011-2012. Les zones Asie-Océanie et Afrique seront les plus à même d'y répondre, puisque leur production décolle actuellement.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant