Le gourou d'une secte arrêté en Inde, six corps retrouvés

le
0

NEW DELHI, 20 novembre (Reuters) - Un gourou indien a été inculpé jeudi pour sédition et faits de guerre contre l'Etat au lendemain de son arrestation mouvementée après une journée de siège de la propriété qui abritait les locaux de sa secte. La police a évacué mercredi plus de 10.000 de ses adeptes qui se trouvaient dans l'enceinte fortifiée de l'ashram, situé à Hisar, dans l'Etat de l'Haryana, dans le nord de l'Inde, avant de capturer dans la soirée Satguru Rampalji Maharaj et 450 de ses partisans les plus déterminés. Cet ancien ingénieur de 63 ans, connu sous le nom de Rampal, a été montré à la télévision, agrippé aux barreaux de sa cellule. Il était recherché pour ne pas avoir répondu à 40 convocations de la justice liées à une affaire de meurtre. "Je suis innocent", a déclaré le gourou à la presse alors qu'il sortait, menotté, du tribunal à Chandigarh, capitale de l'Etat de l'Haryana, une ville du nord-ouest de l'Inde. "Toutes les allégations contre moi sont fausses." Mercredi, la police a eu recours aux gaz lacrymogènes, au canon à eau et aux bulldozers pour pénétrer dans l'ashram de Rampal, un complexe de cinq hectares, tandis que les partisans du gourou s'étaient organisés en chaîne humaine à l'extérieur et que des hommes sur le toit lançaient des pierres et des bouteilles remplies d'acide. Selon les autorités, les corps de cinq femmes et d'un enfant ont été découverts. Les cadavres ne portaient pas de trace de balles ou de blessures. Ils devaient être transférés au service de médecine légale. La tension est montée la semaine dernière quand la justice a ordonné l'arrestation de Satguru Rampalji Maharaj pour une affaire de meurtre remontant à 2006 dans laquelle il est accusé d'avoir ordonné à ses partisans d'ouvrir le feu sur des villageois, faisant un mort et six blessés. Rampal est à la tête d'une secte qui vénère un poète et mystique du XVe siècle, Kabir, connu pour son message de tolérance, message qui est suivi par des personnes de confessions diverses. Rampal fait partie de ces chefs spirituels indiens qui attirent des adeptes zélés et, dans certains cas, obtiennent argent, pouvoir et influence politique. (Tanya Ashreena; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant