Le Goncourt, récompense la plus rentable devant le Renaudot et le Femina

le
0
Doreen Salcher/shutterstock.com
Doreen Salcher/shutterstock.com

(Relaxnews) - Le prix Goncourt se place en tête des récompenses qui génèrent le plus de ventes, devant les autres prix littéraires de l'automne comme le Renaudot, le Femina ou le Médicis, indique l'institut GfK dans une étude publiée ce lundi 5 novembre.

Les romans ayant obtenu le Goncourt se vendent en moyenne à 310.000 exemplaires. Le prestigieux prix fait la course en tête devant le Renaudot, qui se vend en moyenne à 167.000 exemplaires, le Femina à 105.000 exemplaires, le Grand Prix de l'Académie française à 95.000 exemplaires, l'Interallié à 64.000 exemplaires et le Médicis à 42.000 exemplaires suivent.

Pour obtenir ce résultat, l'institut GfK s'est intéressé au palmarès des prix littéraires en termes de vente depuis 2005. Certains ouvrages dépassent même largement cette moyenne. Les Bienveillantes de Jonathan Littell (Gallimard), prix Goncourt 2006, s'est vendu à 503.000 exemplaires en 2006, l'année de sa consécration.

"Les prix littéraires confirment chaque année qu'ils sont des rendez-vous attendus des consommateurs et décisifs pour la tonicité du marché" indique François Klipfel, Directeur général adjoint chez GfK Consumer Choices France.

L'institut publie aussi dans son étude un classement des six meilleures ventes par prix entre 2005 et 2011. Derrière Les Bienveillantes en tête du palmarès, suivent Chagrin d'école de Daniel Pennac (Gallimard), prix Renaudot en 2007 écoulé à 438.000 exemplaires et Où on va papa ? de Jean-Louis Fournier (Stock), prix Femina en 2008, vendu à 317.000 exemplaires.

Source : GfK Consumer Choices France. L'institut GfK s'appuie sur plus de 3.500 points de vente généralistes et spécialisés pour obtenir ces données.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant