Le GNL dope le PIB du Qatar

le
0
Le PIB du Qatar a augmenté de 39,5% au troisième trimestre 2011 par rapport à 2010, essentiellement grâce à la forte hausse de la production de gaz naturel liquéfié (GNL) et autres produits gaziers, selon les estimations préliminaires de l'Autorité de la statistique du pays. Le Qatar a aussi profité d'une hausse des prix du GNL sur le marché, selon l'organisme. La valeur ajoutée brute du secteur des mines et carrières (comprenant les hydrocarbures) a augmenté de 56,7% à 97,74 milliards de riyals (20,57 milliards d'euros), ce qui représente 60% du PIB du trimestre. Le secteur manufacturier a progressé de 36,6%, poussé lui aussi par l'industrie du gaz liquéfié. Le pays a notamment ouvert cette année une nouvelle usine de production de GNL d'une capacité de 7,8 millions de tonnes par an.

Le Qatar a développé à une vitesse considérable ses capacités de liquéfaction du gaz naturel afin de pouvoir l'exporter indépendamment des réseaux de gazoduc. Sa production de gaz naturel a ainsi été multipliée par cinq entre 2000 et 2010, ce qui a permis à ce petit pays (à peine la superficie de l'Ile de France) d'en devenir le 3e exportateur mondial (et de loin le premier de GNL), avec 94,9 milliards de m3 mis sur le marché en 2010 selon le BP Statistical Review de juin 2011.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant