Le gérant du mois : Caroline Grinda (Conseil Plus Gestion)

le
0
Le gérant du mois sélectionné par Lipper est Caroline Grinda, co-gérante du fonds Valeurs Féminines avec Jean-Louis Hostache, chez Conseil Plus Gestion.

Quelle est la philosophie du fonds Valeurs Féminines ?

Caroline Grinda : Ce fonds repose sur une tendance de fonds, l'augmentation de l'influence des femmes dans toutes les sphères de l'activité économique. Or, les femmes contribuent à améliorer la performance des entreprises en apportant des qualités différentes et complémentaires de celles des hommes. La mixité est un facteur de richesse et de création de valeur. Notre fonds retient deux critères d'investissement : les sociétés à management féminin, dirigées par des femmes ou qui comptent au sein de leur conseil d'administration et instances de direction un nombre significatif de femmes ; et les sociétés dont les produits ou service sont à forte connotation féminine (luxe, cosmétique, distribution spécialisée, lingerie etc.)

Quel est le processus de sélection des valeurs et combien de lignes composent le fonds ?

C.G : Notre univers d'investissement couvre 400 valeurs en Europe (fonds éligible au PEA) et nous en sélectionnons une quarantaine dont 60% de valeurs françaises. Pour y parvenir, nous procédons à une analyse qualitative de la société (stratégie, positionnement concurrentiel, track record du management, composition de l'actionnariat etc.) mais sans négliger l'aspect quantitatif (ratios de valorisation, comparatifs sectoriels, structure du bilan etc.). Notre taux de rotation est inférieur à 1 sur un an.

Que répondez-vous à ceux qui doutent de la pertinence du concept de ce fonds ? En quoi les valeurs féminines dégageraient plus de performance que les autres ?

C.G : Au-delà de nos convictions personnelles, nous nous appuyons sur des études qui tendent à prouver, comme celle de Catalyst aux Etats-Unis et de Mc Kinsey en Europe en 2007, que les entreprises les plus féminisées génèrent en moyenne une performance économique supérieure à celles de leur secteur. Il est également établi que les femmes constituent un véritable relais de croissance pour la consommation. Elles sont à l'origine de 80% des dépenses et influencent pour près de 90% les décisions d'achat du ménage. Il résulte aussi de la notion de « plafond de verre » qu'à compétences équivalentes, il est souvent plus difficile pour une femme d'atteindre un poste de direction que pour un homme. Le mérite des femmes dirigeantes n'en est que plus grand et cela peut se refléter dans la performance des entreprises « féminisées ».

Quelles sont vos valeurs favorites ?

C.G : Nous avons initié une ligne sur Eurotunnel, entreprise qui compte 27% de femmes à son conseil d'administration. La société dispose de plusieurs atouts : pas d'exposition aux prix du baril contrairement aux ferries, bonne visibilité dans la génération de free cash flow, pas de risque d'inflation. Par ailleurs, on attend des bons résultats au T2 2011 et un surcroît d'activité avec les JO de Londres en 2012. Eurotunnel bénéficie enfin d'un report déficitaire de 6 milliards d'euros. On peut jouer la thématique de la consommation avec Danone qui a la capacité de dégager une croissance organique d'au moins 8% et d'améliorer ses marges grâce à son positionnement produits judicieux et ses acquisitions à l'international (Unimilk en Russie). Nous aimons bien également Publicis qui compte 44% de femmes à son Conseil de surveillance, une stratégie pertinente (acquisition de Rosetta Marketing Group) et d'excellents fondamentaux. Le groupe dégage la meilleure marge opérationnelle du secteur.

Propos recueillis par Julien Gautier

Le choix de Lipper

« Notre gérant du mois est Caroline Grinda, cogérante aux côtés de Jean-Louis Hostache du fonds Valeurs féminines chez Conseil Plus Gestion. Ce fonds investi dans les actions européennes se démarque par son orientation d'investissement dans les entreprises à management féminin ou dont les produits sont destinés à une cible féminine. Valeurs féminines a enregistré une performance de 1.93% durant le mois de mai pour une moyenne de -0.43%. Cette tendance haussière se confirme sur la durée puisque le fonds gagne 3.37% depuis le début de l'année (pour une moyenne de 2.97%), plus de 16% sur 3 ans (pour une moyenne de -5.93%) et 18.76% sur 5 ans (pour une moyenne de -2.6%). Ce fonds est noté Lipper Leader Performances Régulières sur 3 et 5 ans. »
Merieme Boutayeb
Research Analyst chez Lipper


Méthodologie :
Le gérant du mois est sélectionné en fonction de la performance du fonds sur le mois de référence et de sa régularité dans le temps, confirmée par notre notation Lipper Leaders. Pour plus d'information sur les Lipper Leaders, veuillez consulter le site: lipperweb.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant