Le général pakistanais qui traque Ben Laden

le
1
Officier à la retraite, Shaukat Qadir a joué de ses relations dans l'armée pour comprendre le rôle des services secrets pakistanais

«Quand je suis rentré dans la chambre de Ben Laden, j'ai vu une flaque de sang séchée sur le sol. C'est là qu'il s'est écroulé quand il a été abattu. D'autres traces maculaient le plafond. Il avait pris une balle dans la tête et le sang avait giclé.» Assis dans sa maison de Rawalpindi, près d'Islamabad, Shaukat Qadir sirote une tasse de thé. Fort de sa proximité avec le chef de l'armée, le général Kayani, il a décroché deux autorisations pour visiter la propriété du leader d'al-Qaida à Abbottabad. Analyste, ancien officier d'infanterie, il s'est lancé avec ardeur sur les traces de Ben Laden et a interviewé des officiers amis et des chefs de tribus dans le nord du Pakistan, des talibans...

«Quand j'ai appris que Ben Laden avait été tué par un commando américain, j'étais sous le choc, comme tout le monde ici. On se demande tous comment nos services secrets ont pu passer à côté de l'homme le plus recherché de la planète», explique Shaukat Qadir. Les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mardi 13 mar 2012 à 08:53

    JPi - Quel français traquera le surendettement de la France ? La dette France en euros est de En 2005 : 1147,6 Mrds soit 66,8% du PIB soit 16380 euros par habitant. En 2011 : 1646,1 Mrds soit 84,5% du PIB soit 25170 euros par habitant. (INSEE) Les seuls intérêts de la dette de l'Etat En 2005 représente près de 40 Mrds d'euros de dépenses (source PLF). En 2011 par interpolation près de 57 Mrds de dépenses par an.