Le gel aurait détruit 700.000 hectares de blé et de colza

le
0
(Commodesk) Le gel en France aurait provoqué la destruction de près de 700.000 hectares de blé et de colza semés à l'automne, soit 8,5% de la surface. La vague de froid du mois de février, avec des températures descendant jusqu'à -20°C, a principalement concerné le quart nord-est de la France. Omara, le syndicat des producteurs de grandes cultures affilié à la FNSEA, demande au gouvernement de déclarer l'état de catastrophe climatique. Il a également suggéré que le versement des aides au titre de la PAC soit anticipé.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant