Le géant de l'informatique Oracle finance une organisation anti-Google

le
0
Oracle est depuis quelques années en conflit avec Google, pour une affaire de copyright.
Oracle est depuis quelques années en conflit avec Google, pour une affaire de copyright.

Le « Google Transparency Report », qui a dévoilé des informations sur les liens entre Google et la Maison Blanche, est, entre autres, financé par cette grande entreprise.

Bien qu’elle soit consacrée à la transparence économique, l’organisation américaine Campaing for Accountability, créée en 2015, a toujours refusé de dévoiler le nom de ceux qui la financent. Au printemps dernier, cette organisation dont l’objectif est « d’exposer les mauvais comportements » des entreprises a lancé un projet spécialement consacré à Google, le « Google Transparency Project ». Il s’intéresse notamment aux efforts de lobbying de cette entreprise, principalement auprès de la Maison Blanche.

Le magazine Fortune s’est interrogé sur la provenance des fonds permettant à cette organisation de mener ses enquêtes, et a finalement découvert qu’Oracle, un géant de l’informatique, finançait, en partie, son existence. Après avoir dans un premier temps refusé de l’admettre, l’entreprise l’a finalement reconnu : « Oracle est effectivement un contributeur (parmi d’autres) du Transparency Project. C’est une information importante que le public doit connaître », a expliqué vendredi 19 août son vice-président, Ken Glueck, dans les colonnes du magazine.

Oracle est connu pour son hostilité envers Google. Au terme d’une longue bataille judiciaire, l’entreprise a perdu en mai son procès à 9 milliards de dollars contre Google. Oracle l’accusait d’avoir utilisé, sans payer de licence, des fonctionnalités de son programme Java pour concevoir le système d’exploitation mobile Android. Après six ans de procédure, la justice a finalement donné raison à Google en mai dernier. Mais Oracle ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant