Le géant américain Google s'agrandit à Zurich

le
0
Le géant américain Google s'agrandit à Zurich
Le géant américain Google s'agrandit à Zurich

Le géant américain Google a inauguré jeudi un nouveau bâtiment sur son centre de développement à Zurich, son avant-poste en Europe, afin de continuer à s'étendre après une forte croissance de ses effectifs.En deux ans, le groupe a recruté près de 300 personnes à Zurich, son plus grand centre de développement en dehors des États-Unis, portant le nombre de ses employés à 1.100 personnes."Nous n'étions que deux lorsque nous avons ouvert notre premier bureau en Suisse. Depuis, nous avons connu une croissance exponentielle", a indiqué Matthias Meyer, porte-parole du groupe en Suisse, à l'AFP lors de la cérémonie d'inauguration.Le groupe a déjà déménagé plusieurs fois à travers la ville au fil de son expansion, ouvrant en 2008 un vaste centre à quelques encablures du lac, sur le site d'une ancienne brasserie.Ces bureaux aux allures de centre de loisirs de luxe avaient fait sensation, Google choyant ses employés en leur proposant aussi bien des cafétérias gratuites à chaque étage que des salons de détente ultra-design, des salles de jeux avec baby-foot et même un service de garderie pour animaux de compagnie.Mais le groupe s'est rapidement trouvé à l'étroit dans ses murs, conçus pour accueillir 800 personnes.Dans le même esprit, ce nouveau bâtiment propose une multitudes de petites attentions à ses développeurs, telles qu'une salle de dégustation de vins, baptisée 007, accessible par un passage secret, ou une petite salle de supermarché high-tech pour se faire livrer ses courses au bureau.Interrogé par l'AFP, Patrick Warnking n'a pas souhaité indiquer combien de personnes Google souhaite encore recruter en Suisse, ni combien de candidats ont déposé leur candidature pour rejoindre la communauté très prisée des "zooglers", les employés de Google à Zurich.Au niveau mondial, près de 3.000 personnes envoient cependant leur curriculum vitae à Google, a-t-il toutefois précisé.Les ingénieurs de Google...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant