Le gaz russe vendu à Kiev augmente de 80% en trois jours

le
13
MOSCOU ALOURDIT ENCORE LA FACTURE DE GAZ PAYÉE PAR L'UKRAINE
MOSCOU ALOURDIT ENCORE LA FACTURE DE GAZ PAYÉE PAR L'UKRAINE

par Svetlana Burmistrova et Pavel Polityuk

MOSCOU/KIEV (Reuters) - La Russie a augmenté pour la deuxième fois en trois jours le prix du gaz vendu à l'Ukraine, ce qui correspond à une hausse cumulée de 80%, nouvelle pression sur une économie ukrainienne déjà au bord de la faillite.

L'Ukraine, dont la moitié des besoins en gaz sont couverts par les livraisons russes, a qualifié l'initiative du géant russe Gazprom de décision politique et "totalement inacceptable", selon les termes de son Premier ministre Arseni Iatseniouk.

"Nous nous attendons à ce que la Russie aille encore plus loin en matière de pressions sur la question du gaz, y compris en limitant les livraisons à l'Ukraine", a dit le chef du gouvernement ukrainien à Reuters.

Les Etats-Unis ont aussi condamné la décision russe.

Moscou a fréquemment eu recours à l'arme du gaz pour imposer ses vues à ses voisins, et les clients européens de la Russie craignent qu'elle ne recommence à jouer sur le robinet du gaz, alors qu'avec les événements d'Ukraine et de Crimée, la tension actuelle entre l'Occident et le Kremlin rappelle les temps de la "guerre froide".

Directeur général de Gazprom, Alexeï Miller a déclaré jeudi au Premier ministre russe Dmitri Medvedev que le tarif allait encore augmenter dès ce mois-ci après l'instauration par Moscou d'une taxe sur les exportations de gaz à destination de l'Ukraine. Avec la fin de l'exonération de taxes à l'exportation, "le prix du gaz augmente automatiquement à partir d'avril", a dit Alexeï Miller.

La dernière augmentation en date porte le gaz vendu à l'Ukraine à 485 dollars les 1.000 mètres cubes, deux jours seulement après une première augmentation de 44% qui avait relevé le prix de 268,5 à 385,5 dollars les mille mètres cubes.

STOCKS

En outre, la Russie a exhorté jeudi l'Ukraine à s'acquitter de 2,2 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros) d'impayés.

"Il sera extrêmement difficile pour l'Ukraine de payer un tel prix. Je pense que c'est seulement un levier utilisé par Gazprom en vue de nouvelles négociations", a estimé Valeri Nesterov, analyste chez Sberbank CIB.

Après la destitution le 22 février du président ukrainien pro-russe Viktor Ianoukovitch, contesté depuis fin novembre dans la rue, la Russie s'est emparée de la Crimée, région rattachée à l'Ukraine depuis 1954.

En alourdissant fortement la facture de gaz, la Russie risque désormais de renforcer les difficultés d'une économie ukrainienne déjà extrêmement fragile.

Gazprom a en outre exhorté l'Ukraine à accroître ses réserves de gaz afin de garantir la stabilité des approvisionnements de l'Europe.

Selon le ministère ukrainien de l'Energie, le pays dispose de 7,2 milliards de mètres cubes de gaz en stock. Il faut 12 à 14 milliards de mètres cubes pour garantir un flux stable vers l'Europe en hiver.

Environ la moitié des importations de gaz russe de l'Union européenne passent par l'Ukraine.

(Bertrand Boucey et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mfj-ames le vendredi 4 avr 2014 à 11:04

    "Ce sont les marchés qui devraient déterminer les prix du gaz", a observé le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney.Stop aux prix magouillés entre copains, les russes doivent aligner leur prix sur le prix du gaz de shiste américain!! Jay Carney a raison ! le prix de marché, ya que ça de vrai!!

  • jean.coq le vendredi 4 avr 2014 à 08:40

    Cambio17 - en coupant le courant à la crimée, le gouvernement ukrainien reconnait implicitement l'apartenance de la Crimée à la Russie.

  • M4328752 le jeudi 3 avr 2014 à 19:48

    Quand je pense qu'on nous parle de déflation !

  • Cambio17 le jeudi 3 avr 2014 à 19:33

    Je crois que l'Ukraine à coupé le courant à la Crimée...

  • dupon666 le jeudi 3 avr 2014 à 16:26

    pour la Crimée les travaux sont dejà en oeuvre pour construire un pont avec la Russie et pour alimenter en electricite depuis la Russie..Il y a ceux qui parlent...et ceux qui agissent

  • M4189758 le jeudi 3 avr 2014 à 16:23

    JPi - Commentaires de journalistes. L'Europe, dans sa grande incurie, va payer par ses aides financières la note à Poutine. Rigolons!

  • yvonrob le jeudi 3 avr 2014 à 16:20

    la crimée, désormais russe, dépend presque exclusivement de l'ukraine pour son eau et courant électrique. L'ukraine n'a qu'à augmenter ces prix là dans les mêmes proportions

  • elimatis le jeudi 3 avr 2014 à 16:07

    Bonne ambiance !!!

  • dupon666 le jeudi 3 avr 2014 à 16:05

    le prix preferentiel accordé à l'ukraine lui faisait economiser 4,5 milliards$ par an.......faudra se prostituer sur les marchés financiers occidentaux pour recuperer cette somme...un CADEAU contre un emprunt d'usurier

  • dupon666 le jeudi 3 avr 2014 à 16:03

    Prochaine etape la coupure de gaz pour factures impayées...avec la revolution d'octobre en prime pour virer ce gouvernement bidon de kiev