Le gaz naturel vit une parenthèse à la baisse mais la tendance reste haussière

le
0

(AOF) - Le million de BTU (British Thermal Unit), unité de mesure du gaz naturel, poursuit sa pause entamée le 1er juillet après avoir atteint un plus haut depuis fin janvier 2015, à 2,98 dollars. Depuis le début de l'année, le gaz naturel a bondi de 17% et la tendance devrait rester haussière une fois que cette parenthèse d'aversion pour le risque sera refermée. En effet, les économistes constatent une hausse de la demande liée au début d'été particulièrement chaud qui augmentent les besoins en électricité et donc en combustible des centrales.

Dans une note publiée hier, Barclays signalait aussi une baisse de production non prévue dans le Golfe du Mexique et une hausse de la demande de la part du Mexique.

D'ici novembre, les stocks devraient tomber sous leur moyenne à cinq ans pour la première fois depuis plus d'un an, annoncent d'autres observateurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant