Le gaz naturel au seuil d'un âge d'or mondial

le
0
Les experts prévoient une forte croissance de la demande et de la production de gaz dans les prochaines années. Cette source d'énergie compétitive et flexible bénéficie de deux siècles de réserves.

«L'âge d'or du gaz.» L'Agence internationale de l'énergie (AIE) ne craint pas l'emphase pour commenter le paysage énergétique des années à venir. Le BP Statistical Review, l'une des publications qui font autorité, insiste également sur «la hausse spectaculaire de la production et de la consommation mondiales» du gaz naturel. Focalisé sur 2010, le rapport de BP n'intègre pas encore les leçons de la catastrophe de Fukushima. Celle-ci a contraint le Japon à trouver très rapidement des alternatives au nucléaire. L'Allemagne, qui a fait le choix de fermer ses centrales, compensera en partie leur production par du gaz.

Le rapport BP détaille par ailleurs «la révolution du gaz de schiste aux États-Unis et les changements considérables qui bouleversent les marchés du gaz naturel liquéfié (GNL)». Deux éléments au service d'une consommation mondiale qui a augmenté de 7,4% en 2010-«la plus forte hausse de volume jamais enregistrée»-et qui a cultivé la même dynami

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant