Le Gaz' fait encore le plein, Toulouse enchaîne

le
0
Le Gaz' fait encore le plein, Toulouse enchaîne
Le Gaz' fait encore le plein, Toulouse enchaîne

Après une première période inquiétante en terme de rendement offensif, le rythme s'est accéléré sur les cinq terrains de L1. Les deux équipes corses ont réalisé le hold-up parfait contre Montpellier et Bordeaux tandis que Caen a conservé sa deuxième place en arrachant le nul dans les dernières minutes.

AS Monaco 1-1 Stade Malherbe Caen

Buts : Carrillo (56e) pour Monaco // Rodelin (87e) pour Caen

Que ce soit en livrant une purge ou du spectacle, Monaco n'arrive pas à gagner. Avec quatre changements par rapport au match face à Marseille, les Monégasques cherchent des automatismes pendant de longues minutes en tentant de mettre le pied sur le ballon. En face, Caen fait comme d'habitude et se contente de rester très bas, en bloc. Sauf que cette fois, ils oublient de se projeter vers l'avant à la récupération. Résultat, avec des Monégasques impuissants et des Caennais petits bras, on a le droit à un match triste à mourir. C'est dire, El Shaarawy s'est plus illustré grâce à ses interventions défensives qu'à ses fulgurances offensives. En une mi-temps, la seule action à se mettre sous la dent est une frappe trop écrasée de Fabinho des 25 mètres. Les 1800 spectateurs de Louis II tirent la gueule et doivent se contenter d'une tête de Guido Carrillo à l'heure de jeu, qui marque enfin son premier but en Ligue 1. Insuffisant pour arracher la victoire, puisque Rodelin décide de sortir de sa boîte au dernier moment. Caen est toujours deuxième.

En Avant Guingamp 1-2 Stade de Reims

Buts : Salibur (45e) pour Guingamp // Ngog (14e et 55e) pour Reims

Kossi Agassa peut remercier ses coéquipiers. Bien plus costauds au milieu de terrain, les Rémois s'installent durablement dans le camp adverse et trouvent la faille dès la 14e minute par l'intermédiaire de Ngog. Départ parfait. Sauf que dans les arrêts de jeu de la seconde période, Salibur tir un coup franc anodin des 35 mètres. Kossi Agassa le capte tranquillement après le rebond, mais malheureusement, le gardien rémois recule trop et rentre dans ses propres cages. Une erreur incroyable qui n'aurait surement pas été sanctionnée par un but sans la goal-line. Finalement, ce ne sera qu'une péripétie dans la victoire rémoise qui se dessine dès la 55e minute. Ensuite, les 22 acteurs ont décidé de laisser l'arbitre faire son show. Dix jaunes, deux rouges, dont quelques cartons très sévères. "Tu respectes mon autorité !"

[IMG…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant