Le gaz de houille, une tension de plus entre les Verts et le gouvernement

le
0
Le Conseil supérieur de l'énergie va étudier les conditions de développement de cet hydrocarbure non-conventionnel.

Un autre foyer de tension risque d'apparaître au cours des prochains jours entre les pouvoirs public et les écologistes: il s'agit du gaz de houille (ou gaz de mine) dont les conditions financières de développement devraient être examinées la semaine prochaine par le Conseil supérieur de l'énergie (CSE), qui réunit à la fois des parlementaires, des représentants de l'État et des acteurs industriels. Certes, la technique tant controversée de la fracturation hydraulique n'est pas forcément nécessaire pour extraire du gaz de houille (comme pour les gaz de schiste), mais la production de cet autre hydrocarbure non-conventionnel éveille de très fortes réticences chez les Verts.

Le 24 septembre, le CSE devrait ainsi étudier «les conditions d'achat de l'électricité produite par les installations utilisant l'énergie dégagée par la combustion ou pa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant