Le gaz augmentera de 2,4% au 1er janvier

le
4
L'annonce a été faite ce lundi matin par la ministre de l'Écologie et de l'Énergie, Delphine Batho. Depuis 2005, les tarifs réglementés du gaz ont flambé de 76%.

La ministre de l'Écologie et de l'Énergie, Delphine Batho, a annoncé ce matin sur France Inter que les tarifs réglementés du gaz augmenteraient de 2,4% au 1er janvier. Cette hausse intervient après la décision du Conseil d'Etat qui avait jugé insuffisante l'autorisation d'une hausse de 2% accordée au groupe en octobre.

Le 1er janvier prochain, les prix n'auraient dû augmenter que de 0,8 %, selon le calcul légal. Mais le gouvernement doit procéder à un rattrapage pour toutes les hausses qui n'ont pas été décidées auparavant, ce qui a depuis été sanctionné par le Conseil d'État. En octobre, les prix avaient été relevés de 2 %, au lieu de 6 %, par exemple. Depuis 2005, les tarifs réglementés du gaz ont flambé de 76%.

Parallèlement, les tarifs sociaux du gaz et de l'électricité seront étendus «à 830.000 personnes supplémentaires» afin de limiter l'impact de cette hausse pour les ménages précaires, en attendant l'adoption de la proposition de loi Brottes sur l'énergie, qui permettra de les étendre à 8 millions de personnes, a ajouté la ministre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav le lundi 10 déc 2012 à 13:00

    le conseil d'état et le gouvernement ont des partisans dedans donc qu'il annule l'augmentation et l'autre outrepasse enfin compte c'est la même chose ce sont les français qui sont pris pour des qons !!! droite gauche dans le même panier!! les français ne comprennent rien !!!

  • patr.fav le lundi 10 déc 2012 à 12:57

    je penses qu'il faudrait que tout le monde arrête de payer le gaz et là on verrai s'ils ne changeraient pas d'attitude!!!!!!!!!!

  • derouet2 le lundi 10 déc 2012 à 11:49

    quand les trois quart de la population ne pourront plus payer les dividendes de ces societes , il faudra bienn faire quelque chose

  • mrfric le lundi 10 déc 2012 à 11:40

    le prix du gaz est soi disant indéxé sur le prix du pétrol et le pétrol à perdu plus de 12% de sa valeur depuis le 1er Janvier et l'Euro est resté stable par rapport au dollars. On devrait donc avoir une baisse de 12 %. Personne ne dit rien, pas un journaliste, pas un politique.