Le Galaxy S5 de Samsung en vente le 11 avril

le
0
Le Galaxy S5 de Samsung en vente le 11 avril
Le Galaxy S5 de Samsung en vente le 11 avril

Fin du suspense et du flot incessant de rumeurs. A l'occasion du Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone, le premier constructeur mondial, le coréen Samsung, a dévoilé lundi son très attendu smartphone Galaxy S5, successeur de deux énormes réussites commerciales, les S3 et S4 et leurs 300 millions d'exemplaires écoulés en 2013.

Samsung avait déjà dévoilé dimanche ses deux montres connectées fonctionnant avec le système d'exploitation libre Tizen, développé par un consortium international dont il est un des principaux membres. Lundi, ce sont la montre Gear 2, le bracelet d'exercice Gear Fit et le smartphone S5, tous en vente le 11 avril, qui ont été présentés.

Sans grand surprise, le S5 contient un lecteur d'empreintes digitales comme l'iPhone 5S pour sécuriser le terminal. Il inclut également un tensiomètre et se présente avec un nouvel appareil photo et surtout un écran 5 pouces avec la dernière technologie Amoled.

> Revivez les annonces de Samsung minute par minute :

20h55. C'est la fin de cette présentation express du Gear 2, Gear Fit et du Galaxy S5. Ils seront commercialisés le 11 avril.

20h52. La présentation bascule sur la Gear Fit avec un écran Amoled souple, un bracelet détachable et un tensiomètre. Une nouvelle application, le S Health, sert à mesurer son alimentation et ses dépenses d'énergie.

20h48. David Park revient sur scène pour présenter la montre connectée Gear 2. Elle stocke 4 GO de données, un lecteur audio autonome et une connexion infrarouge pour la transformer en télécommande. Elle peut être connectée à 17 modèles Galaxy.

20h45. Le lecteur d'empreintes digitales est intégré à ce modèle et permettra, en plus de débloquer le mobile, de payer directement depuis le smartphone.

20h42. Un nouveau système d'économie d'énergie permet de passer le smartphone en mode veille : écran en noir et blanc et les fonctionnalités les plus importantes comme les SMS. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant