Le Gabon loupe le coche.

le
0
Le Gabon loupe le coche.
Le Gabon loupe le coche.

Malgré une partie globalement dominée, le Gabon s'incline 1-0 face à un Congo solidaire et opportuniste. Pas de place en quart ce soir pour Aubameyang et ses copains. Il faudra donc se battre lors de la dernière journée pour ça.


Congo - Gabon
(1-0)

P. Oniangué (47') pour Congo


"Dominer n'est pas gagner". Voilà certainement la pire expression footballistique. D'ailleurs, c'est impossible de retrouver l'auteur de cette monstrueuse citation, mais elle reflète malheureusement bien le scénario de ce match pour le Gabon. Les coéquipiers de PEA ont tout donné : de l'intensité physique, des actions de grande classe et même du kick and rush. Mais impossible de venir à bout de ce Congo. Pire, ils se sont faits surprendre en début de seconde période sur un corner tout pourri, mal dégagé, mais bien suivi par Oniangué. Les hommes de Claude Le Roy ont laissé passer la tempête et ont profité d'une de leur seule véritable occasion pour mettre le Gabon plus bas que terre. Le Congo est même premier du groupe A ce soir. Les Panthères devront aller chercher leur qualif' lors de leur dernier match face à la Guinée Equatoriale. Attention : dominer c'est même parfois perdre.
Le Gabon, sûr de sa force
Poum ! Quel pétard ! Il suffit de 4 minutes à Bulot pour envoyer un premier avertissement aux Congolais. Une action qui aurait très bien pu devenir LE but de cette CAN : Obiang envoie une passe dans l'axe à Evouna qui remet d'une talonnade pour Bulot qui mine vers la lucarne. Mais Mafoumbi boxe le ballon en tribune. Waw ! Comme lors de leur premier match, le Gabon envoie du jeu assez rapidement et ça fait forcément très mal à leurs adversaires du soir. Ils sont rudes sur les contacts. Ils pressent très hauts sur le terrain. Ça fait beaucoup pour le Congo qui s'en prend plein la gueule en très peu de temps.

Ils s'en remettent alors à la technique de Thievy Bifouma et à la vitesse de Boka Moutou (certainement un cousin d'Adrian) qui prend Lloyd Palun pour un plot. Mais c'est à peu près tout ce que les hommes de Claude Le Roy montrent en première période. Jamais ils n'ont réellement inquiété les Gabonais. Alors que les Panthères, elles, sont à 200%. Et oui, il y a une qualif' à aller chercher. Evouna manque un premier face à face avec Mafoumbi à la...










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant