Le G7 veut rassurer les marchés sur le Japon 

le
0
Les Bourses européennes ont rebondi hier. Mais le yen résiste aux injections massives de liquidités.

C'est avant tout un geste symbolique de solidarité. Des représentants du G20 ont participé ce jeudi à une téléconférence pour évoquer la situation du Japon, sans en tirer de conclusion. Et à 23 heures, une autre téléconférence va réunir les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G7 (États-Unis, Japon, Canada, Allemagne, France, Italie et Royaume-Uni) sur le même sujet. Toutefois, aucune décision concrète n'est attendue.

Il s'agit, selon la ministre française de l'Économie, Christine Lagarde, de «voir de quelle manière on réagit sur le plan financier». Une façon de rassurer les marchés qui ont perdu leur sang-froid cette semaine. Mais le ministre japonais des Finances, Kaoru Yosano, estime que son pays n'est pas assez déstabilisé pour qu'une intervention du G7, qu'elle soit monétaire ou en rachat d'actions, soit nécessaire pour le moment. Le FMI se montre également rassuré : «Le Japon est un pays riche qui a tous l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant