Le G7 tente d'éteindre le feu sur les devises

le
0
Les divergences demeurent manifestes entre les participants.

De notre envoyé spécial à Washington

La «guerre des monnaies» pourrait-elle connaître un armis­tice? Les ministres des Finances du G20 en ont discuté vendredi à Washington, au cours d'un petit déjeuner. De même les grands argentiers du G7 devaient-ils se retrouver vendredi soir pour un dîner à l'ambassade du Canada aux États-Unis.

Pas plus que pour la rencontre du G20, le G7 n'a prévu de publier un communiqué, qui constituait traditionnellement son arme essentielle pour remettre de l'ordre. Au sein même du G7, qui se présente comme le club des grandes devises convertibles mondiales, les divergences demeurent manifestes. Le ministre des Finances japonais, Yoshihiko Noda, a ainsi réaffirmé que «le Japon resterait ferme et prendrait les mesures nécessaires, y compris des interventions - sur le marché des changes, NDLR».

Pressions spéculatives intempestives

Dans le camp européen également le ton se durcit. Selon le ­porte-parole de la chancelière Angela M

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux