Le G20 se fixe un objectif de 2 % de croissance supplémentaire

le
0

Les ministres des Finances veulent également durcir la lutte contre l'optimisation fiscale.

Aucune décision importante n'était attendue à l'issue du G20 qui se tenait ce week-end à Sydney. Abandonnant les débats sur l'austérité, la réunion des grands argentiers de la planète s'est cette fois-ci concentrée sur la croissance. Les pays membres de l'instance qui représentent 85 % de l'économie mondiale se sont fixés pour objectif de la doper de deux points de pourcentage supplémentaires d'ici à 2018, en «développant des politiques ambitieuses mais réalistes». «Cela représente plus de 2000 milliards de dollars en termes réels et permettra la création de nombreux emplois», ont souligné les ministres des Finances et les banquiers centraux lors de cette réunion préparatoire au sommet des chefs d'État qui se tiendra en novembre à Brisbane (Australie). Pour la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, cet objectif «peut être atteint, voire dépassé» à condition «de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant