Le G20 s'inquiète des soubresauts de la Fed

le
0
Réunis à Moscou, les ministres des Finances du G20 redoutent une sortie prématurée des politiques monétaires.

Depuis le début de sa présidence du G20, la Russie se fait le porte-voix des pays émergents contre les pays développés. Dernière plainte collective en date vise la politique monétaire de la Fed, la banque fédérale américaine, responsable de la volatilité sur le marché des devises et des Bourses dans les grands pays émergents. La politique de la Fed sera au centre des débats. Elle n'inquiète pas seulement les pays émergents. «Il y a des risques d'aller vers une sortie prématurée des politiques monétaires non conventionnelles, estime un représentant européen au G20. L'économie mondiale n'est pas assez robuste pour tourner la page maintenant des politiques monétaires accommodantes.»

Dans ce débat, la Russie est aux premières loges. Le ministre des Finances russe, Anton Silouanov, a dit tout le mal qu'il pensait «des changements soudains de taux de c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant