Le G20 redoute le risque d'une récession mondiale

le
0
Les ministres des Finances des vingt pays les plus riches qui ont achevé leur réunion à Moscou se sont montrés plus souples dans leurs politiques de rigueur budgétaire. Ils excluent toute «guerre des monnaies». » Le G20 lève à son tour le pied sur la rigueur

«Des risques importants persistent et la croissance mondiale est toujours trop faible avec le chômage persistant à un niveau élevé inacceptable dans de nombreux pays». Tel est l'avertissement que les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des vingt pays les plus riches du monde ont formulé dans leur communiqué à l'issue de leur réunion, sous présidence russe, samedi à Moscou.

Certes, le FMI (Fonds monétaire international) vient de relever sa prévision de croissance pour le monde en 2013 de 3,25% à 3,5%, a souligné le ministre russe des Finances, Anton Silouanov. «Mais si nous échouons à rester sur cette note positive, il y a un danger à revenir à une réce...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant