«Le G20 doit discuter du système monétaire»

le
0
INTERVIEW - En visite à Paris, le premier ministre de Finlande Mari Kiviniemi plaide pour la rigueur budgétaire en Europe, mais juge l'euro trop élevé.

Reçue mercredi par Nicolas Sarkozy et François Fillon, la centriste Mari Kiviniemi, premier ministre de Finlande depuis juin, a répondu aux questions du Figaro . La Finlande a réformé son système de retraite en 2005, en adoptant un système flexible qui permet un départ entre 63 et 68 ans. C'est aussi un modèle de discipline budgétaire.

Vous arrivez à Paris en pleine grève. Êtes-vous surprise par ce mouvement de protestation contre la réforme des retraites ?

Surprise, non. La question est aussi très sensible en Finlande. Nous continuons actuellement le processus de négociations pour poursuivre la réforme. Ces réformes structurelles sont nécessaires partout en Europe pour pouvoir financer nos retraites. Le recul de l'âge de la retraite en est l'une des clés. Il me paraît difficile de l'écarter.

En Finlande, la réforme a mis l'accent sur l'emploi des seniors.

Le défi est en effet de garantir les meilleures conditions pour travailler plus longtemps et d'inc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux