Le futur décret US sur l'immigration n'affectera pas les "cartes vertes"

le
0
    MUNICH, 18 février (Reuters) - La nouvelle version du décret 
interdisant l'accès aux Etats-Unis aux ressortissants de 
plusieurs pays ne concernera pas les détenteurs de la "carte 
verte" de résidents permanents ni les passagers déjà à bord 
d'avions à destination du pays, a déclaré samedi le secrétaire 
américain à la Sécurité intérieure, John Kelly. 
    La justice a suspendu le premier décret signé le 27 janvier 
par Donald Trump interdisant temporairement au nom d'impératifs 
de sécurité l'entrée sur le territoire américain des 
ressortissants de sept pays majoritairement musulmans du 
Moyen-Orient et d'Afrique (Iran, Irak, Syrie, Yémen, Libye, 
Soudan et Somalie).  
    Sa mise en oeuvre, à l'origine de scènes chaotiques dans des 
aéroports, avait suscité des protestations aux Etats-Unis et à 
l'étranger. 
    "Le président envisage de diffuser une version plus serrée, 
rationalisée du premier (décret)", a dit Kelly lors de la 
conférence annuelle de Munich sur la sécurité. 
    Il a notamment précisé que les titulaires de cartes vertes 
(cartes de résidents permanents) se trouvant en déplacement à 
l'étranger lorsque cette nouvelle version entrera en vigueur 
"seront admis". 
    De même, il a promis "une petite période de mise en 
application" pour faire en sorte que les voyageurs se trouvant à 
bord d'avion à destination des Etats-Unis "soient autorisés à 
entrer dans le pays". 
 
 (Shadia Nasralla; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant