Le fugitif serbe Goran Hadzic a été arrêté

le
0
Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie a retenu contre lui pas moins de quatorze chefs d'inculpation, notamment celui de crimes contre l'humanité.

Le dernier criminel de guerre recherché par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a été arrêté mercredi matin par les autorités serbes après huit années de fuite. Goran Hadzic, 52 ans, est l'ancien président de la République serbe de Krajina, un État autoproclamé créé sur environ un tiers du territoire de la Croatie pendant la guerre du début des années 1990. Il a été arrêté dans une forêt à Fruska Gora, à une centaine de kilomètres au nord de Belgrade.

Né le 7 septembre 1958 à Vinkovci en Croatie, Goran Hadzic a commencé sa carrière politique en 1990, année où il est devenu conseiller municipal de la ville de Vukovar. Il entre également au parti démocratique serbe, et devient président de la République autoproclamée de Krajina en 1991, une fonction qu'il conservera presque deux ans.

Selon son acte d'accusation, l'objectif de Hadzic était «l'expulsion définitive d'une majorité de la population croate et non-serbe» de la R

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant