Le FSP entre au capital d'Arkema et de Seb

le
0

PARIS (Reuters) - Le Fonds stratégique de participations (FSP) a annoncé mercredi son entrée au capital d'Arkema et de Seb afin de réorienter une partie de ses encours d'assurance-vie.

"L'entrée au capital de ces entreprises matérialise la volonté du FSP d'accompagner leur développement en tant qu'investisseur de long terme et de participer à leur gouvernance", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les quatre assureurs à l'origine du Fonds souhaitent orienter une partie de l'épargne longue détenue au sein de l'assurance-vie vers des investissements en actions, compatibles avec leurs passifs de longue duration, a-t-il ajouté.

Le FSP a été créé en août 2012 par BNP Paribas Cardif, CNP Assurances, Crédit Agricole Assurances et Sogécap et sa gestion confiée au groupe Edmond de Rothschild.

Depuis plusieurs mois, la tendance est à la diversification des investissements des assureurs dans des secteurs que les banques risquent de déserter du fait des nouvelles normes prudentielles, comme les projets d'infrastructure ou le crédit aux entreprises et aux promoteurs immobiliers.

Le FSP a indiqué détenir à ce jour 6,05% du capital du chimiste français Arkema, et 5,25% du groupe français de petit électroménager, ses deux premiers investissements.

Seb a annoncé de son côté que le FSP avait pris une participation dans son capital courant juin.

"L'entrée du FSP au capital de Seb SA permettra de conforter encore la stabilité de notre actionnariat de référence qui constitue un point d'ancrage crucial dans la mise en oeuvre de notre stratégie de long terme", a déclaré le groupe français. "L'adossement du Fonds à une forte puissance financière est en outre un atout majeur pour notre développement futur."

Arkema a jugé de son côté "positive cette prise de participation qui témoigne de la confiance du FSP dans la stratégie suivie par le groupe sur le long terme et dans son management."

Le fonds a précisé qu'il proposerait à chaque entreprise un administrateur indépendant pour siéger à son conseil. Dans les deux cas, les nominations seront proposées pour ratification aux assemblées générales de 2014.

Vers 10h00, le titre Arkema perdait 1,8% à 70,66 euros tandis que Seb cédait 1,12% à 60,66 euros, alors que l'indice accusait un repli de 1,8%.

"L'impact est neutre mais l'on pourrait assister à quelques prises de bénéfices alors que le titre s'est bien tenu le mois dernier malgré un mois de juin difficile pour les marchés financiers, peut-être justement parce que le FSP a acheté des actions Seb", commente un trader parisien.

Gilles Guillaume, édité par Pascale Denis

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant