Le Front national à la conquête de l'Ouest

le
0
Alors qu'à Fougères, son score à l'élection présidentielle de 2012 était de 12,24 %, Marine Le Pen compte sur la crise pour attirer de nouveaux sympathisants.

L'incident s'est produit en début de visite: à peine descendue de sa voiture, la présidente du Front national a été interpellée par deux féministes des Femen. Seins nus, les activistes qui criaient «Marine, repens-toi» ont été immédiatement écartées par le service d'ordre. Direction ensuite le marché hebdomadaire de cette ville de 20.000 habitants où, en un an, le chômage a crû de plus de 10 %, atteignant ainsi plus de 8,5 %.

Arpentant pendant une heure les rues commerçantes de la ville, Marine Le Pen a reçu tous les signes d'un accueil chaleureux. Tout au long du parcours, des applaudissements, des mains tendues, des demandes de dédicace ou de photo, des remerciements, des sollicitations. En retour, elle compare les difficultés de l'agroalimentaire breton à la fermeture des mines en Lorraine, pro...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant