Le Front de gauche sur le pied de guerre

le
0
Mélenchon entend répondre aux « coups tordus » du gouvernement ou du patronat.

Même s'il est parti au Venezuela soutenir la campagne de Hugo Chavez en vue de la présidentielle d'octobre prochain, Jean-Luc Mélenchon suit de près l'actualité française. L'actualité sociale en particulier, que ce soit «l'affaire PSA» considérée sur son blog comme «la signature du moment politique qui commence en France» ou «la lutte victorieuse des femmes de Sodimedical».

Pour l'ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle, «la bataille va prendre une forme contrôlée et dirigée qui affaiblit la portée des man½uvres et coups tordus gouvernementaux ou patronaux.» La gauche radicale fourbit ses armes en vue de la rentrée sociale.

«Nous allons voir à présent les bavards du "vote utile" au pied du mur des réalités de la lutte sociale. Hélas», indique-t-il à l'attention de la majorité socialiste et du chef de l'État. Et au sujet de l'accueil reçu par François Hollande samedi dernier à Brest, Jean-Luc Mélenchon juge qu'il «fe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant