Le Front de gauche recrute contre le traité européen

le
0
Mélenchon et Laurent vont profiter de la Fête de l'Huma pour élargir la protestation contre l'adoption de la règle d'or.

«Nous affirmons aux yeux de toute l'Europe la permanence d'un refus qui s'est constitué dès 2005 et qui s'est, depuis, sérieusement approfondi.» Certes, Jean-Luc Mélenchon a échoué à entrer à l'Assemblée nationale en juin. Mais ces temps-ci, l'ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle ne doit pas regretter son siège au Parlement européen, base arrière privilégiée pour lutter contre le traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance. Viscéralement opposée à ce «mécanisme» qui «impose l'austérité» et met à mal «la souveraineté populaire», la gauche radicale demande l'organisation d'un référendum et constitue un bloc auquel elle espère agréger, lors de la manifestation nationale du 30 septembre, les élus écologistes et de la gauche du PS qui se sont prononcés contre le traité.

Tous vont déjà se retrouver ce week-end à la Fête de l'Humanité, en Seine-Saint-Denis. Une formidable caisse de résonance. Comme l'indiqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant