Le Front al Nosra gagne du terrain dans le nord de la Syrie

le
1

BEYROUTH/AMMAN, 28 octobre (Reuters) - Le Front al Nosra, branche locale d'Al Qaïda, a pris le contrôle d'une zone jusqu'ici aux mains d'un mouvement rebelle modéré au terme de trois jours de combats dans un secteur du nord de la Syrie où aucun groupe islamiste radical n'était encore présent. Un opposant syrien et un chef militaire ont déclaré que les combattants du Front al Nosra s'étaient emparés de plusieurs villages de la province d'Idlib, tenus jusqu'alors par le Front des révolutionnaires syriens (FRS) dirigé par Djamal Maarouf. "C'est arrivé par le passé et nous l'avons surmonté. Mais, cette fois, la mobilisation est très importante", a déclaré un responsable militaire du FRS, qui a fait état de 20 morts dans les rangs du groupe. "Djamal reste inébranlable", a poursuivi ce responsable, qui a requis l'anonymat. Vingt-cinq combattants du Front al Nosra ont selon lui été faits prisonniers par le FRS. Il a souligné que les combattants de l'EI avaient apporté leur soutien au Front al Nosra lors de l'assaut. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui rend compte de l'évolution du conflit à l'aide d'un réseau d'informateurs sur le terrain, a quant à lui déclaré qu'il s'agissait d'un autre groupe, le Djound al Aqsa. "Nosra fait d'importants progrès", a reconnu Rami Abdelrahman, directeur de l'OSDH. Selon Youssef Abou Hillal, activiste laïc de la région d'Idlib, cette avancée constitue le plus important revers pour le groupe de Djamal Maarouf. (Avec Tom Perry à Beyrouth et Suleiman al-Khalidi à Amman; Clémence Apetogbor pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mardi 28 oct 2014 à 19:35

    3 ans que l'OSDH nous dit qu'ils progressent...