Le Front al Nosra enlève 300 Kurdes syriens-responsable

le
0

ISTANBUL, 6 avril (Reuters) - Le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, a enlevé 300 Kurdes de sexe masculin dans le nord de la Syrie, a annoncé lundi un responsable kurde dans ce pays. Selon Idris Nassan, du canton de Kobani, les 300 personnes en question ont été kidnappées alors qu'elles se rendaient, dimanche soir, de la ville d'Afrin, sous contrôle kurde, à Alep et à Damas, la capitale. "Ils ont laissé les femmes et les enfants libres mais ont enlevé 300 hommes et jeunes gens", a-t-il ajouté. "Ils les ont capturés dans le village de Toukad, à 20 km à l'ouest d'Alep, et les ont emmenés à Al Dana, dans la province d'Idlib", a ajouté ce responsable kurde. Le Front al Nosra n'a pas revendiqué ces enlèvements, dont les médias officiels syriens n'ont pas fait état. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a dit pour sa part que des Kurdes avaient été kidnappés mais il n'a pas précisé combien. Les miliciens kurdes et les djihadistes s'affrontent en Syrie, où certains islamistes purs et durs considèrent comme les Kurdes comme hérétiques. (Humeyra Pamuk; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant