Le froid tue une soixantaine de personnes en Europe de l'Est

le
0
FROID MEURTRIER SUR L'EUROPE DE L'EST
FROID MEURTRIER SUR L'EUROPE DE L'EST

KIEV (Reuters) - Une soixantaine de personnes ont péri dans la vague de froid qui frappe l'Europe de l'Est où les autorités de plusieurs pays ont mobilisé l'armée pour distribuer nourriture et médicaments et porter assistance aux sans-abri.

Une trentaine de personnes sont mortes en Ukraine où le mercure est descendu à -33 degrés tandis que des températures de -31° étaient enregistrées dans l'est de la Bosnie et de -30° en Pologne, en Roumanie et en Bulgarie.

Les services météorologiques prévoient une poursuite de la vague de froid jusqu'à vendredi avec de fortes chutes de neige attendues dans la région, mercredi.

Le ministère ukrainien des Situations d'urgence rapporte que 30 personnes, surtout des sans-abri, sont mortes au cours des cinq derniers jours et que 500 autres ont été hospitalisées pour des gelures et d'autres affections liées au froid.

De telles températures n'avaient plus été enregistrées depuis six ans en Ukraine où le thermomètre ne descend pas en dessus des -15° habituellement en janvier. Environ 1.600 centres d'accueil ont été ouverts dans le pays.

Cinq personnes sont mortes en Bulgarie et huit en Roumanie où l'armée a été mobilisée pour sauver plusieurs centaines de personnes bloquées dans leurs véhicules par le blizzard.

Les rives de la mer Noire sont gelées autour de la station balnéaire de Mamaia en Roumanie. En Bulgarie, un lac salé a gelé pour la première fois depuis 58 ans.

Cinq décès ont été recensés au cours de la nuit de lundi à mardi en Pologne, portant à 15 le nombre de morts dans ce pays depuis la chute des températures le week-end dernier.

Plusieurs personnes ont été victimes d'intoxication au monoxyde de carbone provenant de systèmes de chauffage vétustes ou défectueux, précise le ministère polonais de l'Intérieur.

En Serbie, au moins trois personnes ont péri dans les fortes chutes de neige qui ont touché des régions montagneuses du sud et du sud-est du pays. Les autorités ont décrété l'état d'urgence dans 13 municipalités et ont dépêché des soldats et des pompiers pour ravitailler des villages isolés.

Rédactions de Kiev, Sofia, Sarajevo et Belgrade, Benjamin Massot et Pierre Sérisier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant