Le froid sévit toujours en Europe, un barrage cède en Bulgarie

le
1
LE FROID SÉVIT TOUJOURS EN EUROPE
LE FROID SÉVIT TOUJOURS EN EUROPE

SOFIA (Reuters) - Le froid a encore tué 33 personnes lundi en Europe où la rupture d'un barrage a provoqué l'inondation d'un village, en Bulgarie.

Huit personnes sont mortes noyées et une cinquantaine d'autres ont dû être évacuées de ce village du sud du pays lorsque le barrage a cédé sous la pression de l'eau accumulée par la fonte des neiges et de fortes pluies, a déclaré le ministère de l'Intérieur.

Depuis dix jours, les températures glaciales ont fait des centaines de morts sur le continent. L'Ukraine, pays le plus touché, faisait état dimanche d'un bilan de 131 morts.

En Pologne, neuf morts ont été signalés au cours des dernières 24 heures, et 62 décès au total depuis la fin janvier.

La température est descendue dans certaines régions du nord-est du pays à moins 24 degrés Celsius.

La Dalmatie, en Croatie, est également touchée par les chutes de neige qui ont isolé une centaine de localités.

Certaines régions de Bosnie et de Serbie sont aussi coupées du monde et ravitaillées par hélicoptère.

Dix morts ont été recensés en Serbie, huit en Bosnie, quatre en Croatie et deux au Monténégro.

En République tchèque, où le bilan fait état d'au moins 20 morts, le thermomètre est descendu à -39,4°C dans le Sud-Ouest, près de la frontière avec l'Allemagne.

Aux Pays-Bas, où il n'avait jamais fait aussi froid depuis quinze ans, les patineurs espèrent au moins que l'Elfstedentocht - la course des onze villes sur 200 km de glace naturelle - pourra avoir lieu, pour la première fois depuis 1997.

Irina Ivanova, Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marconge le lundi 6 fév 2012 à 17:56

    Construction soviétique ?