Le froid menace maintenant les sinistrés de Sandy aux Etats-Unis

le
0
LE FROID MENACE LES VICTIMES DE SANDY AUX ÉTATS-UNIS
LE FROID MENACE LES VICTIMES DE SANDY AUX ÉTATS-UNIS

NEW YORK (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes touchées par l'ouragan Sandy pourraient avoir bientôt besoin d'être relogées alors qu'une vague de froid s'abat sur l'Etat de New York, a annoncé dimanche le gouverneur Andrew Cuomo.

Les victimes de la tempête Sandy, qui a balayé en début de semaine la côte est des Etats-Unis, luttaient tôt dimanche matin contre une chute des températures alors qu'elles étaient toujours confrontées à une pénurie de combustible de chauffage et à des coupures de courant.

Andrew Cuomo a précisé lors d'une conférence de presse à la télévision que la pénurie de carburant était en voie d'amélioration mais que les problèmes persisteraient "un certain nombre de jours".

Dans la nuit, des températures proches du gel ont saisi le nord-est des Etats-Unis et devraient descendre en-dessous de zéro lundi à New York. Au moins deux victimes supplémentaires imputables à Sandy ont été découvertes dans le New Jersey, dont l'une décédée d'hypothermie, le bilan de la tempête s'établissant désormais à au moins 112 morts.

Le ravitaillement en carburant des zones sinistrées se poursuivait dimanche et l'électricité était peu à peu rétablie dans les quartiers plongés dans l'obscurité.

Le maire de la Grosse Pomme, Michael Bloomberg, qui assistait à la conférence de presse aux côtés du gouverneur, a précisé que de 30.000 à 40.000 personnes pourraient devoir être relogées pour la seule ville de New York.

Dimanche matin, 1,9 million de foyers et d'entreprises restaient toujours privés d'électricité dans le nord-est des Etats-Unis.

Dan Burns, Michelle Nichols et Robin Respaut; Juliette Rabat et Jean-Loup Fiévet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant