Le froid et le Moyen-Orient pèsent sur le trimestre de Nestlé

le
0
NESTLÉ AFFECTÉ PAR LE FROID ET LE MOYEN-ORIENT AU 1ER TRIMESTRE
NESTLÉ AFFECTÉ PAR LE FROID ET LE MOYEN-ORIENT AU 1ER TRIMESTRE

ZURICH (Reuters) - Nestlé a annoncé jeudi un ralentissement de la croissance organique de ses ventes au premier trimestre, à 4,3%, un chiffre inférieur aux attentes, conséquence du ralentissement continu de la demande dans les pays émergents et du printemps tardif, qui a pesé sur les ventes d'eau en bouteille et de glaces.

Les ventes du groupe suisse ont atteint 21,9 milliards de francs (18,02 milliards d'euros) sur janvier-mars, alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient un chiffre d'affaires de 22,58 milliards et une croissance organique de 4,8%.

"Le début de l'année reflète la prudence que nous avons exprimée en février", déclare l'administrateur délégué, Paul Bulcke, dans un communiqué.

"Nous nous attendons toujours à une certaine volatilité tout au long de 2013, mais reconfirmons notre prévision à tenir nos engagements pour l'ensemble de l'année au niveau de la croissance organique, du bénéfice et de la rentabilité du capital."

Nestlé vise une croissance organique dans le bas de la fourchette de 5% à 6% annoncée pour cette année, a précisé Roddy Child-Villiers, directeur des relations investisseurs du groupe, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Il a ajouté que la croissance devrait s'améliorer au fil des mois dans la région Asie, Océanie et Afrique avec le retour à la normale de la chaîne d'approvisionnement, perturbée entre autres par la destruction d'une usine en Syrie.

Dans cette région, la croissance des ventes a ralenti à 4,4% au premier trimestre alors qu'elle atteignait 11,4% sur la même période l'an dernier et 8,4% sur l'ensemble de l'exercice 2012.

Les ventes en Chine devraient continuer de croître à un taux supérieur à 10%, grâce notamment à l'acquisition récente des activités de nutrition infantile de Pfizer.

Roddy Child-Villiers a ajouté que le groupe avait comme objectif d'augmenter le montant de son dividende chaque année.

Sur l'ensemble de cette année et une hausse de sa marge d'exploitation.

Le concurrent de Nestlé, Danone, a quant a lui fait état mardi d'une croissance de ses ventes de 5,6% au premier trimestre, supérieure au consensus, dopée par la forte demande des aliments pour bébés en Asie, un secteur dans lequel Nestlé a récemment investi avec l'acquisition des activités de nutrition infantile de Pfizer.

Unilever doit publier ses résultats trimestriels le 25 avril, Mondelez International le 7 mai.

En Bourse, le titre Nestlé recule de 1% à 63,65 francs, à 8h33 GMT, sous-performant l'indice des valeurs européennes des boissons et de l'alimentation, qui cède 0,59%.

Silke Koltrowitz, Constance de Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant