Le fret aérien affichera la plus forte croissance d'ici 2050-FIT

le
0

PARIS, 27 janvier (Reuters) - Le fret aérien affichera une croissance plus forte que le transport de marchandises par route, rail et mer d'ici 2050, selon une étude publiée mardi par le Forum international des transports (FIT). Cette performance s'explique par la croissance attendue de la consommation de la classe moyenne dans les pays émergents, souligne cet institut qui fait partie de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). D'ici 2050, le volume de fret aérien devrait croître de 482% à 1.111 milliards de tonnes-kilomètre contre 384% pour la route, 349% pour le rail et 327% pour la mer, selon le FIT. Le transport maritime restera cependant de loin le principal moyen de transport de fret, avec 256.433 milliards de tonnes-km sur un total de 307.615 milliards qui devrait, lui, plus que quadrupler d'ici 2050. "Les économies émergentes commenceront à ressembler de plus en plus aux économies de l'OCDE" d'ici 2050, a expliqué mardi l'économiste Jari Kauppila, responsable du pôle de statistiques du FIT, lors d'une présentation de l'étude à la presse. Les pays émergents réduiront leur écart en termes de revenus des ménages avec ceux de l'OCDE, bénéficiant d'une croissance économique bien plus forte qui entraînera une nette augmentation de la consommation, a-t-il précisé. "Et il s'agira davantage de produits à haute valeur, étant donné la croissance de la classe moyenne" dans les pays émergents, a souligné Jari Kauppila. Les produits à forte valeur, comme le matériel électronique, requiert un transport par avion, plus rapide que par terre ou par mer, même s'il revient plus cher. ID:nL6N0KO22A L'Afrique, qui devrait afficher de loin la croissance la plus forte du fret transporté d'ici 2050 (+715%), souffre notamment d'un manque d'infrastructures terrestres pour accéder aux ports, encourageant ainsi l'utilisation de l'avion, a souligné Jari Kauppila. Selon les derniers chiffres disponibles de l'Association internationale du trafic aérien (Iata), le marché mondial du fret aérien a progressé de 4,4% sur les 11 premiers mois de 2014. Mais cette croissance a été assurée pour l'essentiel par les transporteurs d'Asie-Pacifique et du Moyen-Orient, au détriment des autres compagnies, comme Air France-KLM AIRF.PA et Lufthansa LHAG.DE , à la peine dans ce segment d'activité. ID:nL6N0U24VK ID:nL6N0V13EN (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant