Le frelon asiatique terrorise le nord-est de la Chine

le
0
Un frelon asiatique.
Un frelon asiatique.

Ses piqûres ressemblent davantage à des blessures par balle qu'à des boutons. Depuis juillet, des frelons par nuées terrorisent le nord-est de la Chine. Ces insectes, qui mesurent jusqu'à six centimètres de long, profitent de la raréfaction, liée aux bouleversements écologiques, de leurs prédateurs naturels, les araignées et les oiseaux. Problème de taille pour l'homme : cette espèce spécifique serait particulièrement attirée par les couleurs vives, l'odeur de transpiration, l'alcool ou le parfum.

En quelques semaines, 1 640 personnes en ont été victimes, 42 en sont mortes, et plusieurs centaines d'autres sont encore hospitalisées. Plusieurs victimes de ces bestioles féroces ont été piquées plusieurs centaines de fois. Le venin de l'animal, explique un chercheur de l'Arizona à CNN, détruit les globules rouges, ce qui conduit à des insuffisances rénales, et dans certains cas à la mort. Allergies

Mais, souvent, l'allergie est le plus grand problème qui guette les patients. Pour certaines personnes, particulièrement sensibles, une piqure peut causer un choc anaphylactique, une obstruction des voies respiratoires et un arrêt cardiaque. Le frelon asiatique tueur, l'espèce de frelons la plus importante dans le monde, ressemble à "une guêpe qui serait en réalité un pitbull", dont la tête "ressemble à quelque chose dont vous n'avez pas idée", frissonne auprès de CNN un professeur d'entomologie à l'université de Trinidad et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant