Le français Viadeo ne s'acquitte pas de toute sa TVA en France

le
0
Le réseau social professionnel, soutenu par l'État, paie cette taxe aux États-Unis pour tous les revenus des abonnements souscrits par ses membres.

Le réseau social professionnel français Viadeo, qui bénéficie d'un soutien financier de l'État, ne s'acquitte pas de toute sa TVA dans le pays. Depuis 2010, il règle cette taxe aux États-Unis pour tous les revenus des abonnements premium souscrits par ses membres, même s'il s'agit d'utilisateurs français, a révélé mercredi L'Express sur son site Internet.

La TVA sur les revenus des abonnements correspond au tiers de la TVA totale collectée par Viadeo. Le mécanisme a été mis en place à l'été 2010 lorsque le concurrent de LinkedIn a centralité à San Francisco le système de facturation de ses membres via une société de droit californien, APVO. «Nous sommes en conformité parfaite avec la loi, nous avons d'ailleurs eu un contrôle fiscal il y a plusieurs mois qui a validé tout cela», s'est défendu O...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant