Le fossé se creuse entre pro et anti-mariage homosexuel

le
1
Les réactions au discours du cardinal André Vingt-Trois illustrent la profonde division suscitée par le débat en cours.

À quelques jours de la présentation du «projet de mariage et d'adoption par des personnes de même sexe» devant le Conseil des ministres, les nombreuses réactions au discours d'André Vingt-Trois reflètent bien le débat en cours. À droite, Valérie Pécresse a estimé que l'Église défendait une «vision humaniste» et «anthropologique». «Nous ne sommes pas favorables à la reconnaissance de l'amour des couples homosexuels parce que cela touche à la filiation et que nous ne voulons pas voir disparaître la référence au père et à la mère dans le Code civil», a expliqué la députée UMP sur i-Télé.

Dans une interview au JDD, Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, a regretté que ce sujet qui «touche à la structuration de la famille» soit examiné seulement dans le cadre de la commission des lois, sans prendre en compte les i...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 5 nov 2012 à 11:36

    PLUS ils feront de "KoN-nE-Ries"...plus le fossé se creusera !!!...On en était à un statu-quo de bon aloi...qui va dégénérer à un nouveau rejet des "HOMOS" ...C à dire le contraire espéré par cette "frange " de population !!!...Ne dit-on pas que le mieux (???) est l'ennemi du BIEN ???...