Le Forum de stabilité financière se penche sur les risques liés aux ETF

le
0
(NEWSManagers.com) - Dans le cadre de son mandat de surveillance des développements sur les marchés, le Forum de stabilité financière (FSF, ou FSB, Financial Stability Board) a publié le 12 avril une note sur les risques potentiels liés à la forte croissance des ETF (" Potential financial stability issues arising from recent trends in exchange-traded funds" ).
Outre sa forte croissance, le marché des ETF, encore pour l'essentiel constitué de produits simples, a néanmoins diversifié son offre avec, dans certains cas, des produits complexes. La note vise à améliorer la compréhension des problèmes de stabilité financière liés à ces développements et à encourager le secteur financier à adapter ses pratiques de gestion des risques et d'information au rythme des innovations sur le marché.
A la fin du troisième trimestre 2010, les actifs sous gestion du secteur des ETF s'élevaient au niveau mondial à 1.200 milliards de dollars, dont 85% en produits simples. Le secteur a connu une croissance moyenne de 40% par an au cours des dix dernières années.
Récemment, le marché s'est caractérisé par une forte innovation produits, tant sur le marché des ETF proprement dit que sur le marché des ETN (Exchange Traded Note) ou des ETV (Exchange Traded Vehicle) qui sont pour l'essentiel des produits de dette alors que les ETF sont des fonds. Certains de ces nouveaux produits sont emblématiques de cette fièvre innovatrice, à l'instar des ETF à levier ou des ETF inverses). Le premier ETF de prêts corporate dans la catégorie spéculative a été lancé récemment.
Selon le FSB, " la complexité et l'opacité qui caractérisent ces innovations appellent une surveillance accrue dans la mesure où les investisseurs pourraient être ainsi exposés à des risques non anticipés" .
Le Forum estime notamment que l'accélération de la croissance des ETF synthétiques mérite une attention particulière, en raison par exemple des risques de conflits d'intérêts que peuvent présenter ces produits lorsqu'une banque intervient à la fois comme fournisseur d'ETF et contrepartie sur le dérivé. La note évoque également l'impact potentiel du fort volume de transactions des ETF sur la liquidité et les prix des titres sous-jacents. Dans la même veine, les faibles marges sur les ETF physiques simples poussent les fournisseurs à s'engager dans du prêt de titres à grande échelle afin de gonfler leurs rendements.
Dans ce contexte, les autorités de marchés et les superviseurs bancaires sont en train de renforcer la surveillance du marché des ETF et des travaux sont en cours pour évaluer l'impact des innovations récentes sur les risques systémiques.
En attendant les résultats de toutes ces initiatives, les fournisseurs d'ETF et les investisseurs devraient se pencher sur les stratégies de gestion des risques des ETF, notamment en ce qui concerne le risque de contrepartie et la gestion du collatéral, et évaluer leur exposition aux risques de liquidité et de marché. En outre, estime le FSB, les fournisseurs d'ETF devraient améliorer le niveau de transparence proposé aux investisseurs, en proposant notamment de manière régulière une information détaillée sur la composition des produits et les différents risques " afin de permettre aux investisseurs d'exercer leur due diligence et de promouvoir une meilleure compréhension du marché des ETF dans son ensemble" .
Le Forum indique dans un communiqué que les commentaires sur toutes ces problématiques sont bienvenus jusqu'au 16 mai prochain.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant