Le Forum de Davos salue le « virage » économique de François Hollande

le
0

Pour les milieux d'affaires de ­Davos, un tel tournant va de soi. « La question est de savoir à quel rythme et à quelle vitesse le tournant se fera.

C'est à Fleur Pellerin, la seule représentante du gouvernement présente à l'ouverture du Forum économique de Davos, qu'est ­revenue la tâche de présenter la nouvelle politique économique de François Hollande. Cela tombait à pic, car la ministre des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique participait à un panel consacré aux moyens de retrouver «la croissance naturelle», au lieu des politiques monétaire et budgétaire, solutions de court terme et artificielles. C'est précisément ce que le président de la République appelle «la politique de l'offre».

Le modérateur des débats n'y est pas allé par quatre chemins: «La France est aujourd'hui le pays qui inquiète le plus les marchés...», stigmatisant ainsi l'absence de réformes structurelles par rapport aux autres pays européens. Nullement décontenancée, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant