Le fort d'Issy devient un nouveau quartier

le
0
Après des années de négociation avec le ministère de la Défense et une vente réalisée en 2010, 1600 logements sortiront de terre à Issy les Moulineaux près de Paris.

Ceux qui veulent acheter un appartement au fort d'Issy-les-Moulineaux, à deux pas de Paris, ont intérêt à se dépêcher. Sur les 1600 logements en construction, seuls quelques dizaines n'ont pas encore été vendus. Les premiers occupants emménageront en mars 2013 dans ce quartier tout neuf. La fin d'une très longue histoire. «Les premiers contacts avec le ministère de la Défense, propriétaire du fort, ont eu lieu en 1997, raconte Christophe Provot, maire-adjoint d'Issy-les-Moulineaux, délégué à l'urbanisme. Et la vente n'est intervenue qu'en 2010!»

Plusieurs causes expliquent ces délais à rallonge. D'abord les différentes administrations (ministère du Budget, ministère de la Défense, France Domaines…) n'arrivaient pas à s'entendre sur le prix de ces 12 ha. Ensuite, l'État et la commune se sont longtemps renvoyé la balle pour savoir qui paierait l'enlèvement des 3000 obus dispatchés sur ce terrain.

Finalement, l'État a vendu ce foncier à la commune 60 millions, prenant à sa charge les 7,6 millions liés à la dépollution du site. La ville a investi 60 millions supplémentaire en équipements publics (crèche, médiathèque) et a vendu le terrain aux promoteurs (Kaufman & Broad, Bouygues…) qui en offraient le prix le plus haut.

Résultat, ces appartements sont plutôt chers: 6500 euros le m² en moyenne. «Pour avoir des prix plus abordables, il aurait fallu que l'État fasse des efforts et ne vende pas son terrain au tarif du marché, estime Raymond Loiseleur, président de la SEM (Société d'économie mixte d'Issy. Il a fait un autre choix.»

LIRE AUSSI:

» L'État vend ses terrains pour construire plus

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMOBILIER SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant