Le football sur l'île Maurice, entre le marteau et l'Enclume

le
0
Le football sur l'île Maurice, entre le marteau et l'Enclume
Le football sur l'île Maurice, entre le marteau et l'Enclume

La sélection nationale de l'île Maurice affronte ce mardi soir la Namibie, dans le cadre de la COSAFA Cup. Une compétition capitale pour préparer au mieux les Jeux des îles de l'océan Indien, qui auront lieu dans quelques semaines à La Réunion. Oui, même ces petite sélections préparent des compétitions internationales.

Contrairement à l'oiseau qui les représente, le dodo, les joueurs de l'île Maurice n'ont pas encore disparus. Ils évoluent simplement loin des regards des experts du football mondial. Pourtant, la sélection mauricienne n'est pas toute jeune. Fondée en juillet 1947, alors que l'île était encore une colonie britannique, la sélection est affiliée à la FIFA depuis 1964. Le "Club M", surnom donné à la sélection sur l'île, compte même une participation à la phase finale d'une Coupe d'Afrique des Nations. C'était en 1974, et les Dodos étaient repartis à la maison après trois défaites infligées par les pensionnaires du groupe B : l'Égypte, le Zaïre et le Congo. Depuis, la 190ème équipe au classement FIFA bataille en quête de reconnaissance et de victoires retentissantes, comme celle obtenu aux Jeux des îles de l'océan Indien, en 1985 et en 2003. Passage obligatoire pour Christopher l'Enclume et le nouveau sélectionneur, Didier Six, la COSAFA Cup, en Afrique du Sud.

La COSAFA Cup avant les Jeux


Organisé chaque année par le Conseil des Associations de Football en Afrique Australe, la COSAFA Cup réunit quatorze équipes. Six entrent en lice directement en quarts de finale, tandis que les huit autres s'affrontent au sein de deux poules de quatre. Ce dimanche, les Dodos ont perdu leur premier match face au Zimbabwe (2-0). Une défaite polémique, puisque le Club M a été privé de deux de ses titulaires pour des histoires de passeport. "Le Zimbabwe a très bien joué et nous savons que c'est une très bonne équipe. Toutefois je déplore le fait que nous n'ayons pas joué avec toutes nos forces", a déclaré Didier Six, très en colère après le match. Sans Francis Rasolofonirina et Jonathan Edouard, le technicien français a dû faire confiance à Christopher l'Enclume, 24 ans, et joueur du Cercle de Joachim. Si le nom de l'Enclume ne vous dit peut être rien, il évoque sur l'île Maurice de beaux souvenirs aux amateurs de football.

Désiré l'Enclume, véritable héros national, a remporté les jeux de l'océan Indien en tant que joueur en 1985, puis en tant qu'entraîneur, en 2003. Aujourd'hui dans le staff de l'équipe nationale, où il entraîne les gardiens de but, il prend plaisir à voir évoluer son neveu, Christopher. Ce soir, face à la Namibie, ce dernier aura d'ailleurs fort à faire. Le Club M n'a déjà plus le choix, puisque dans l'autre match du groupe A, les Seychelles et la Namibie…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant