Le fonds de pension japonais GPFI se renforce en actions-presse

le
0

30 octobre (Reuters) - Le fonds de pension public japonais GPFI va annoncer qu'il porte à 25% la part des actions japonaises et à 25% également celle des actions étrangères dans son portefeuille, rapporte jeudi le journal Nikkei. Le GPIF (Government Pension Investment Fund), qui avec ses 1.200 milliards de dollars (950 milliards d'euros) d'actifs sous gestion fait office de baromètre pour les autres investisseurs institutionnels au Japon, a décidé de réduire la part des obligations d'Etat japonaises à 35% au lieu de 60% actuellement, au profit des actions qui représenteront désormais 50% de ses avoirs au lieu de 12%, selon le journal. Le Premier ministre Shinzo Abe avait invité le GPIF à investir davantage dans des actifs risqués pour répondre au défi du financement des retraites au Japon. (David Gaffen, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux