Le fonds d'urgence aux banques grecques inquiète la Bundesbank

le
0
LE FONDS D'URGENCE AUX BANQUES GRECQUES INQUIÈTE JENS WEIDMANN
LE FONDS D'URGENCE AUX BANQUES GRECQUES INQUIÈTE JENS WEIDMANN

FRANCFORT (Reuters) - Le président de la Bundesbank Jens Weidmann a fait état cette semaine à ses collègues de la zone euro de ses vives inquiétudes au sujet de l'octroi de fonds d'urgence aux banques grecques, a dit une personne au fait des discussions.

Jens Weidmann avait fait part de ses réserves à l'égard d'une telle approche dès la mise en place de cette facilité, en février.

"Dès le début, il s'est dit préoccupé", a précisé cette source, ajoutant que Jens Weidmann avait soulevé la question lors d'une conférence téléphonique entre banquiers centraux de la zone euro et dirigeants de la Banque centrale européenne (BCE).

Cette nouvelle intervention, à cinq jours d'une échéance susceptible de placer la Grèce en situation de défaut de paiement, semble s'inscrire dans le cadre d'une démarche plus concertée en vue d'une diminution du plafond des liquidités d'urgence (ELA) aux banques grecques, qui s'élève désormais à près de 89 milliards d'euros.

En tant que président de la Bundesbank, Jens Weidmann siège au conseil des gouverneurs de la BCE, qui tient tous les jours une conférence téléphonique afin de discuter du relèvement, intervenu à plusieurs reprises ces derniers jours, du plafond des liquidités d'urgence mises à la disposition des banques grecques.

Le conseil peut limiter ce dispositif si une majorité des deux tiers le décide.

(John O'Donnell; Benoit Van Overstraeten et Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux