Le fonds Corvex contre la fusion entre Clariant et Huntsman

le
0
 (Actualisé avec détails, commentaires analystes et cours de 
Bourse) 
    par John Miller 
    ZURICH, 4 juillet (Reuters) - L'investisseur activiste 
Corvex et le bras financier du fabricant américain de toits 
Standard Industries  GAFCO.UL  ont uni leurs forces pour prendre 
une participation de 7,2% dans Clariant  CLN.S  dans le but de 
bloquer le projet de fusion du groupe chimique suisse avec 
Huntsman  HUN.N . 
    Clariant et Huntsman ont annoncé fin mai cette fusion censée 
faire naître une nouvelle entité dans la chimie spécialisée, 
dont la valorisation boursière dépassera les 14 milliards de 
dollars (12,3 milliards d'euros). Les actionnaires de Clariant 
devraient détenir 52% du nouvel ensemble.   
    "Il y a de bonnes opportunités pour dégager de la valeur des 
nombreux actifs de qualité actuellement inclus dans Clariant", a 
dit un porte-parole de White Tale, le véhicule d'investissement 
mis sur pied par Corvex et Standard Industries pour porter leur 
part dans le groupe suisse. 
    "Hélas, nous ne pensons pas que le projet de fusion avec 
Huntsman fasse partie de ces opportunités." 
    Corvex est un fonds dirigé par l'investisseur activiste 
Keith Meister, un protégé de Carl Icahn, qui gère des actifs 
d'une valeur de 6 milliards de dollars et a pris une 
participation de 5,5% dans la société de communication Century 
 CTL.N  cette année.  
    40 North, géré par l'investisseur immobilier new-yorkais 
David Winter et David Millstone, un ancien analyste financier de 
Bear, Stearns & Company, détenait une participation dans 
Clariant avant de s'associer à Corvex dans le but de 
contrecarrer le projet de fusion avec Huntsman. David Winter and 
David Millstone sont également co-directeurs généraux de Roofing 
Maker Industries Standard. 
    Clariant dit avoir été en contact avec Corvex depuis l'année 
dernière, lorsque le fonds est entré à son capital. 
    "Comme pour tous nos actionnaires, nous entretenons un 
dialogue ouvert avec eux", a déclaré un porte-parole de 
Clariant. 
    Sollicité sur le sujet, Huntsman n'a fait aucun commentaire 
dans l'immédiat. 
    A la Bourse de Zurich, le titre Clariant avance de 2,92% à 
11h50 GMT, signant l'une des cinq meilleures performances de 
l'indice Stoxx 600  .STOXX . 
     
    CONTRE-OFFRE PROBABLE   
    Le projet de fusion vise à créer un nouvel ensemble qui 
réalisera des ventes annuelles d'environ 13 milliards de 
dollars. Il est soutenu par des familles allemandes qui 
détiennent presque 14% de Clariant. 
    Certains analystes estiment que l'opération a du sens, 
surtout depuis que Huntsman a scindé sa division Venator de 
pigments en l'introduisant en Bourse. 
    "Le portefeuille de Huntsman, après la scission de Venator, 
offre un portefeuille de croissance hautement complémentaire, à 
notre avis, dans le sens où cela procure aux deux entreprises 
une base plus solide et plus large", a déclaré Christian Faitz, 
de Kepler Cheuvreux. 
    Pour certains investisseurs, ce projet de fusion semble 
toutefois toujours défensif et a été élaboré pour protéger 
Clariant ou Huntsman contre une OPA d'un groupe plus important. 
    "Nous avons vendu notre position suite à l'annonce de 
Huntsman", a déclaré un investisseur qui faisait auparavant 
partie des 10 principaux actionnaires de Clariant. "La logique 
de l'accumulation de valeur pour les actionnaires de Clariant 
était discutable, alors je comprends le raisonnement de Corvex." 
    Pour l'analyste de Baader Helvea, Markus Mayer, une 
contre-offre sur le suisse est désormais davantage probable, 
citant notamment les groupes allemands Evonik  EVKn.DE  et 
Lanxess  LXSG.DE  qui ont exprimé par le passé des marques 
d'intérêt pour Clariant, ou le géant BASF  BASFn.DE .   
 
 (Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service 
français, édité par Bertrand Boucey) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant